La voiture électrique la plus vendue au monde n’est plus chinoise. C’est une américaine : la Tesla Model 3. Le constructeur californien a enfin augmenté la cadence des livraisons en 2018, ce qui a pour conséquence de le propulser directement en tête de ce marché tout de même encore embryonnaire.

Même si l’on ne peut pas prédire la santé (ou l’existence même) de Tesla d’ici 10 ans,

 on peut quand même reconnaître que la marque américaine a mis les bouchées double ces derniers mois pour servir ses clients américains en Model 3. Il faut dire que Tesla a accumulé les problèmes en production et en logistique, mais la machine semble désormais bien lancée, et aujourd’hui, la Model 3 se paye même le luxe d’être la voiture électrique la plus vendue au monde sur les huit premiers mois de l’année.

Sauf erreur grossière de parcours sur le dernier trimestre, la Model 3 devrait en toute logique être la meilleure vente de 2018 chez les électriques sur la planète. Une donnée qui devrait réconforter un Elon Musk visiblement à bout de forces ces derniers temps, mais qui garde quand même le contrôle de son « bébé ».

Malgré son expérience supérieure en matière de voitures électriques « accessibles », Nissan n’est pas parvenu à devancer Tesla. Et c’est peut-être là le double exploit de ce dernier : faire mieux qu’un constructeur historique, aux implantations multiples dans le monde, en seulement quelques années, et avec une auto dont le prix moyen est nettement plus élevé qu’une Leaf.

Evidemment, toute la communicatio

n et le marketing autour de Tesla ont largement joué dans cette montée en puissance depuis 2012 et le lancement de la Model S. Mais Tesla a aussi su appuyer ses clients avec un réseau de bornes de recharge rapides qui s’est rapidement développé. En attendant, les Allemands n’ont toujours pas avancé dans leur projet de réseau européen de bornes de forte puissance (350 kW). Pour l’heure, le marché de l’électrique semble réservé à une clientèle restreinte, mais le jour où les prix chuteront réellement que la technologie se démocratisera, Tesla aura peut-être une avance cruciale… ou pas.

Rendez-vous dans 10 ans ?