Actu du jour | Cliquez sur l'article !

26 Jan 2018

Le calendrier des nouveautés attendues en 2018 !

L’électrique et l’hybride devraient être encore un peu plus au centre de l’attention cette année dans les nouveautés. Mais nous aurons aussi la révélation de celle qui pourrait être la star de 2018 : la Renault Clio de cinquième génération.

Voilà notre tour d’horizon des nouveautés à venir pour cette année dans les concessions et salons automobiles. La liste est assez longue mais, comme l’an dernier, la part des SUV et grands véhicules est importante. Paradoxal, alors que les malus se font de plus en plus forts et les normes de plus en plus strictes. Mais 2018 sera aussi l’entrée en jeu du nouveau cycle d’homologation officiel des véhicules en Europe ! Un cycle bien plus strict qui contiendra une partie de tests en conditions réelles, et qui fera donc grimper les consommations mixtes officielles affichées par les constructeurs sur les véhicules neufs.

Toutes les nouveautés attendues en 2018

 

 

Cliquez sur le modèle pour consulter le détail du véhicule !

 

Janvier

Février

15 Jan 2018

Guide d’achat SUV : le top des SUV compacts 2018

1- Peugeot 3008

Le premier 3008 était déjà doué sur la route, mais ce nouveau 3008 fait encore mieux grâce à un ensemble allégé. Le compromis entre le confort et le dynamisme est le meilleur de la bande. Côté moteurs, le 3008 peut se contenter de son nouveau 1.5 BlueHDi de 130 ch pour offrir des prestations tout à fait suffisantes. En essence, le 1.2 PureTech de 130 ch  est un bon début. La version de 165 ch est plus plaisante.. A lire : quel 3008 choisir ?
Moteurs à essence : 130 et 165 ch
Moteurs diesels : 100, 120, 130, 150 et 180 ch

2- Opel Grandland X

Les Opel se distinguent rarement

En savoir plus »

13 Nov 2017

Dossier Budget 2018 !

Achat, utilisation, entretien : pourquoi votre budget auto va flamber en 2018

Votre portefeuille ne va pas aimer le passage à la nouvelle année. La loi de finances 2018 apporte son lot de taxes inédites ou revues à la hausse. À cela s’ajoutent des frais courants en augmentation, que ce soit pour le carburant, l’assurance ou encore les pneumatiques. Âmes sensibles s’abstenir.

Dossier - Achat, utilisation, entretien : pourquoi votre budget auto va flamber en 2018

À L’ACHAT

Un malus plus sévère…

.

En savoir plus »

07 Oct 2017

Malus payant à partir de 120g en 2018 ! Et si vous changiez de véhicule avant ?

Ce n’est pas une surprise, le barème du malus écologique évoluera en 2018 pour devenir plus sévère. Voici tous les prix, gramme par gramme de CO2, certains ont doublé, voire triplé…

 

La nouvelle grille tarifaire du malus 2018 est tombée dans le cadre du projet de loi de finances 2018. Sans surprise, les prix augmenteront, les valeurs comprises entre 133 et 143 g/km verront leur prix doubler voire tripler ! La palme revient aux véhicules émettant 134 g/km : le malus passe alors de 173 € à 540 €. Ainsi, passer commande pour de tels modèles d’ici à la fin de l’année peut s’avérer judicieux… à condition que les délais de livraison soient très courts. En effet, le malus ne s’applique pas lors de la commande, mais au moment d’établir la carte grise, soit à la réception du véhicule.

L’autre nouveauté réside dans l’élargissement de ce barème vers le bas. Le malus 2018 s’appliquera dès 120 g/km alors, qu’aujourd’hui, il démarre à 126 g/km. À titre d’exemple, un Renault Captur 1.2 TCe 120 ch BVM sera pénalisé par malus de 113 € en 2018. Par ailleurs, les 10 000 € de malus seront atteint dès 184 g/km au lieu de 191 g/km actuellement.

L’année 2018 marquera également la mise en place de la norme
Euro 6.C, en septembre. La plupart des constructeurs vont modifier leurs moteurs afin de répondre à cette nouvelle norme avec à la clé des baisses de rejets de CO2. Nul doute que les constructeurs vont faire le maximum pour passer sous la barre des 120 g/km.

Nouveau Barême ci-dessous à partir de JANVIER 2018 :

 

Auto 25 – Votre Courtier Automobile à Besançon – Spécialiste Importation Véhicules NEUFS & Occasions récentes ! En savoir plus »

03 Oct 2017

Les demandes de carte grise se font uniquement sur Internet depuis octobre 2017 !

Vous venez d’acheter une voiture ou de déménager ? Depuis le 2 octobre 2017, il n’est plus nécessaire de se rendre à la préfecture pour faire la demande de sa carte grise. Les démarches se font directement sur Internet. Objectif : gagner du temps en facilitant la délivrance des titres d’immatriculation.

« Les usagers pourront faire ces démarches de chez eux, à 3h00 du matin ou le week-end s’ils le souhaitent, en allant sur le site, et le certificat d’immatriculation sera directement envoyé à leur domicile », explique le préfet du Doubs, Raphaël Bartholt, précisant que cela permettra aussi de renforcer la lutte contre la fraude.

 

Depuis le 2 octobre 2017, les demandes de carte grise se font sur Internet dans 20 départements. Cette pratique sera généralisée à l’ensemble du territoire en novembre. © Frédérique Schielé

Pour l’heure, seules les régions Grand-Est et Bourgogne-Franche-Comté sont concernées par cette mesure, ainsi que des départements de Seine-et-Marne et du Val-de-Marne. Soit un total de 20 départements sur les 96 répertoriés en France métropolitaine. Cette nouvelle organisation est gérée par le département du Doubs via une nouvelle plateforme de traitement des demandes, baptisée Centre d’expertise et de ressources titres (CERT).

 

« Ce dispositif sera étendu à l’ensemble du territoire français dès le 6 novembre 2017 »

 

Huit nouveaux centres « CERT » seront installés à Paris, Amiens, Clermont-Ferrand, Poitiers et Nîmes. Mais aussi dans les DOM-TOM comme en Guadeloupe, à la Réunion et à Mayotte.

Un seul site officiel =  https://ants.gouv.fr/
AUTO 25 – Votre Courtier Automobile à Besançon, spécialiste véhicules NEUFS 0 KM & Occasions récentes sur demande | www.auto25.fr

29 Sep 2017

Essai Volkswagen Golf : essence ou diesel, laquelle choisir ?

L’hostilité de plus en plus récurrente envers le diesel a insinué le doute dans votre esprit : faut-il encore acheter une Golf TDI ? L’argus.fr vous aide à choisir avec les essais simultanés des Golf 1.6 TDI 115 et 1.4 TSI 125, et le calcul du seuil de rentabilité de la version diesel.

La dernière attaque en règle contre le diesel date de ce début de semaine, lorsque le gouvernement confirme la hausse de 10 % de taxes sur le gazole en 2018, soit un prix au litre alourdi de 7,8 centimes. L’essence est moins touchée, avec une hausse de 3,9 centimes, afin d’accélérer la convergence entre les prix des deux carburants à la pompe d’ici la fin du quinquennat.

Cette nouvelle étape s’inscrit dans un plan anti-diesel déclenché en 2015 par le scandale du « dieselgate » lié à l’affaire Volkswagen et qui, depuis, a fait tache d’huile chez presque tous les constructeurs. Il ne s’agit pas de réécrire l’histoire mais de savoir si, économiquement, il faut encore acheter une voiture compacte diesel à la lumière de l’ensemble de ces événements et au regard des progrès réalisés par les moteurs à essence en matière de consommation. Pour ce test, nous avons donc convoqué deux Golf, une TSI et une TDI.

D’abord, un constat : 53 % des Golf actuellement vendues en France roulent au diesel et 47 % à En savoir plus »

Page 1 sur 41234

Existing User?

Lost your password?